skip to Main Content
contact@comores-initiatives.com

Dans cette interview, Absoir évoque son parcours, ses activités en tant que slameur. Il passe en revue ses ateliers, les rencontres et le fruit de ces échanges qui influencent largement sa vision de la vie. Il parle également de la mentalité comorienne, pour lui si c’est vraiment une mentalité propre aux comoriens, la changer sera difficile on peut par contre la réformer, c’est comme le grand mariage, il n’a pas besoin de disparaître, on doit juste le réformer. Selon lui, le pire c’est que ce sont des comoriens qui critiquent cette mentalité en question, mais qu’est ce qui se passerait si chacun de ces gens se comportait d’une manière exemplaire? Le comorien aime critiquer, mais ne pas améliorer. Enfin il pense que si chacun pouvait faire pareil de son côté nous serions les plus heureux.

Back To Top